Sophia : Premier robot citoyen du monde
4.6 (92%) 10 votes

Lors du Forum économique « Future Investment Initiative », se déroulant du 24 au 26 octobre à Riyad, Sophia, un robot à apparence humaine s’est vu accorder la citoyenneté saoudienne. Une première mondiale, surtout dans un pays où les droits des femmes sont extrêmement restreints !

Le robot Sophia, une histoire qui fait polémique

Si vous vivez sur une autre planète, dans une grotte ou en hibernation depuis quelques années chez mamie, vous ne comprenez peut-être pas pourquoi cette histoire fait polémique. Ce qu’il faut savoir, c’est que en Arabie Saoudite, les droits des femmes sont très réduits. Jusqu’à très récemment, les femmes n’avaient même pas le droit de conduire de véhicule ! L’Arabie Saoudite était le seul pays à pratiquer cette interdiction.

La surprise fut donc totale quand est apparu un robot à l’apparence féminine, sans hijab ni abaya, pour faire un discours devant une assemblée d’hommes d’affaires.

réaction sophia robot

Mais ne nous étalons pas sur ce sujet. Nous sommes ici pour parler robot et IA, pas géopolitique !

Une avancée technologique ?

Ce n’est pas la première fois que Sophia est présentée au grand public. En effet, cette dernière a été introduite lors du du festival SXSW à Austin (USA). Fabriquée par Hanson Robotics, sa fonction première est de faire la conversation (pour l’instant). Mais sa particularité est plus singulière… En effet, Sophia est un réel Robot humanoïde, ou du moins, ce qui s’en rapproche le plus aujourd’hui. Elle peut exécuter plus de 62 expressions faciales, suivre quelqu’un ou quelque chose du regard grâce à des caméras implantés dans ses yeux. Elle peut donc reconnaître une personne a qui elle a déjà parlé ! Son visage est recouvert de silicone caoutchouteux, ce qui permet vraiment de la confondre avec une réelle personne lorsqu’on la voit de loin (si l’on exclu son crane aux circuits imprimés apparents)

Sans plus attendre, voici une petite démonstration de Sophia en 2016 :

Sophia est pour l’instant le robot humanoïde le plus développé du monde. Entre discours interactif et discussion spontanée, on se rapproche de plus en plus du film Ex Machina de Alex Garland. Le créateur de Sophia veut d’ailleurs lui donner une personnalité, afin de la rendre plus attachante et plus « humaine ». A-t’on déjà commencé à vouloir rendre les robots humains, avant même d’avoir su créer des robots tel que l’imaginait Isaac Asimov ?

La vallée de l’étrange

Vouloir rendre un robot toujours plus humain, est-ce toujours une bonne chose ? Il existe une théorie scientifique du roboticien Masahiro Mori expliquant que :

Plus un robot nous ressemble, plus ses imperfections nous semble horrible et malaisantes

Il s’agit bien entendu d’une version ultra simplifiée de la théorie (vous connaissez les scientifiques, ils veulent toujours compliquer les choses). Prenons par exemple l’intonation de la voix d’un robot humanoïde. Lorsque l’on va vouloir discuter avec lui, sa réponse avec sa voix très « digitale » pourra alors créer le malaise dans un premier temps. De plus, le manque d’empathie du robot est très souvent repris lors de différentes œuvres et est chose très commune chez ces derniers. Agissant toujours de manière mathématique, ils peuvent manquer d’émotion, ce qui instaure une distance entre l’humain et le robot.

On utilise le terme « vallée » car il s’agit d’un grand pas à franchir pour le robot, entre le fait de ressembler à un humain, et imiter l’humain. Bizarrement, lorsque le robot arrive à imiter l’humain, il est mieux accepté (après cependant une période de rejet dû à la crainte des humains). Cependant, dépassé ce stade d’imitation, le moindre dysfonctionnement ou problème peut instaurer la peur, voire la crainte et la panique.

Il s’agit ici d’un sujet très vaste, et très sujet à la controverse et aux critiques. De manière générale, la robotique est un sujet sans fin et énormément dynamique. Nous aurons l’occasion de revenir régulièrement sur ce sujet pour commenter ensemble les nouvelles actualités de la robotique.

N’hésitez donc pas à partager votre avis en commentaire et à partager cet article ! Vous pouvez aussi jeter un oeil au projet de science fiction « L’Éléphant du Web« .

Créateur du site UseTheForce.fr, je suis un grand fan d'univers fantastiques et de science fiction. J'ai grandi avec Star Wars, Harry Potter, Pokémon et Dragon Ball. J'aime : la raclette, Halloween et les livres Je n'aime pas : les gens qui mangent de la salade avec leur raclette